Bruxelles, ma belle

Profitant de mon séjour à Bruxelles pour le salon des blogueurs de voyage, j’ai pris 2 jours supplémentaires pour découvrir un peu plus la capitale européenne. J’ai axé mon city-trip sur la découverte des grands monuments et des jardins. Mais d’autres attraits se sont aussi révélés car il faut toujours se laisser surprendre, n’est-ce pas ?


Les sites incontournables

Commençons par le cœur de la ville avec la Grand-Place et ses flamboyantes maisons baroques. Les 36 façades ont été reconstruites après l’incendie de 1695 grâce aux corporations d’artisans dont les symboles sont sculptés sur les frontons. Deux autres bâtiments imposants se distinguent avec une architecture gothique. Il s’agit de la Maison du Roi qui abrite le musée municipal, tandis qu’en face, l’Hôtel de Ville dresse fièrement sa flèche de 96m de hauteur et se pare de 150 statues. Ça en impose !

Non loin de là se trouve le célèbre Manneken-Pis, dont la notoriété n’est aucunement proportionnelle à sa taille de seulement 55cm. Il est davantage célèbre pour sa collection de costumes en tout genre dont il se pare à la moindre occasion.

La Galerie de la Reine est un superbe passage couvert dont les boutiques de luxe rappellent le faste d’un autre temps. J’ai d’ailleurs repéré la boutique de chapeaux et parapluies Monsel qui exposait dans sa vitrine de beaux modèles de bérets. J’ai failli craquer.

En allant vers la ville haute, vous arriverez au Mont-des-Arts. Une belle esplanade entourée d’immenses édifices publics et qui offre déjà, malgré son altitude moyenne, un joli panorama sur la ville. Plus haut se trouve la Place Royale, bordée par les Musées Royaux des Beaux-Arts et celui du Musée Magritte, célèbre peintre surréaliste.

La Place du Petit-Sablon, au cœur du quartier des antiquaires, aligne 48 statuettes de bronze autour de son jardin à la française.

Monter encore pour découvrir le Palais de Justice. Il est entouré d’échafaudages depuis que l’entreprise censée le rénover a fait faillite. Il faudrait aujourd’hui remonter un second échafaudage pour démonter le premier ! Une histoire belge nous dit-on.

Palais de justice Bruxelles
Palais de Justice

Quoiqu’il en soit, ce colosse de pierre domine magnifiquement la ville basse avec sa coupole qui culmine à 97m. Depuis le coté du bâtiment on peut accéder par un ascenseur au quartier dit « populaire » de Marolles. Ancienne zone défavorisée qui abritait beaucoup d’usines, elle est aujourd’hui bien plus à la mode grâce ses marchés, ses artisans de bouche ainsi que ses nombreuses œuvres de street art.

Sortons un peu du centre pour nous diriger vers le quartier européen. On peut y visiter le Parlementarium. Un musée interactif qui retrace la fondation de l’Europe, explique son fonctionnement actuel et décrit ses défis futurs. On en ressort avec un véritable sentiment d’appartenance à la communauté européenne et on réalise alors tous les progrès déjà accomplis, notamment ceux qui facilitent notre vie de voyageur.

Egalement un peu excentré, il y a aussi le Parc du Cinquantenaire au sein duquel on trouve trois grands musées dédiés à l’automobile, à l’armée et aux cultures du monde. Remarquez aussi l’arc de triomphe.

Enfin j’ai bien évidemment fait un tour par Le Botanique et son immense serre de verre et d’acier devenue le centre culturel de la communauté francophone. Son jardin est agréable mais défiguré par l’urbanisme environnant. Bruxelles ne m’aura pas séduit par ses espaces verts bien qu’ils soient très nombreux.

J’aurais aimé découvrir l’Atomium, un monument érigé pour l’exposition universelle de 1958 et qui représente la maille conventionnelle d’un cristal de fer agrandie 165 milliards de fois. Comme notre Tour Eiffel à Paris, l’Atomium s’est durablement inscrit dans le paysage bruxellois et sa démolition fut abandonnée. Malheureusement il se situe en dehors de la ville dans le Domaine de Laeken qui offre aussi plusieurs autres points d’intérêts comme le parc mini-Europe, le Château et ses Serres Royales, la Pavillon Chinois et la Tour Japonaise. J’ai manqué de temps pour y passer une demi-journée.


Mélange de styles

Habitué au classicisme et à l’unité architecturale de ma chère ville natale Bordeaux, j’ai observé à Bruxelles une surprenante diversité de styles au fil de mes balades. Des somptueuses façades de la Grand Place aux géants de verre et d’acier du quartier européen, tout ce mélange avec plus ou moins d’éclat. Le plus surprenant reste selon moi ses ouvrages Art Nouveau auxquels je consacre la suite de cet article.

L’Art Nouveau bruxellois

C’est un art dit « total » qui s’exprime autant dans la conception architecturale qu’à travers la décoration intérieure afin d’offrir une harmonie naturelle propice à l’épanouissement humain. La lumière joue une place très importante et ce style mit beaucoup à contribution les artisans d’art pour la réalisation de ferronneries, verrières, vitraux, sgraffites ou menuiseries.

Aujourd’hui encore les façades Art Nouveau se distinguent par leur originalité. J’ai passé plusieurs heures à flâner dans les rues à la recherche des lignes « coup de fouet » du célèbre architecte belge Victor Horta. Après avoir découvert de multiples façades, j’ai poussé les portes du Musée des Beaux-Arts qui dédie une partie de son exposition « fin de siècle » au style Art Nouveau, afin de découvrir quelques exemples de meubles et d’objets de décoration.

Vue panoramique au sommet du MIM

Vînt ensuite le jour des blogtrips à Bruxelles durant lequel j’ai eu la chance de partir avec un guide conférencier spécialisé dans le domaine. Pour clôturer en beauté cette découverte de l’Art Nouveau bruxellois, je vous recommande d’aller prendre un verre au sommet du Musée des Instruments de Musique, un véritable chef d’œuvre. Depuis sa terrasse, la vue est magnifique. D’un coté la Place Royale et de l’autre la ville qui s’étend, au premier plan le Mont-des-Arts, ensuite la flèche de l’Hôtel de Ville, au loin la Basilique Nationale du Sacré-Cœur et même à l’horizon l’Atomium.


Notre séjour : Vintage Hôtel (€€)

Changeons radicalement de style et d’époque pour prendre la directions des années seventies. Coussins à franges, tapisseries hypnotiques, plastiques colorés, tout y est jusqu’à la caravane d’aluminium stationnée dans la cour. C’est dépaysant, c’est original et c’est indépendant, un hôtel comme il en faudrait plus souvent.

Vintage Hôtel
À partir de 72€/nuit petit-déjeuner inclus
Rue Dejoncker 45
1060 Bruxelles
info@vintagehotel.be
+32 2 533 99 80
http://www.vintagehotel.be

13 réflexions sur “Bruxelles, ma belle

  1. Je suis agréablement surprise par cet article.
    Jusqu’à présent la ville de Bruxelles ne m’a jamais donnée envie ou de raisons d’aller y faire un tour.
    Cela dit ton style d’écriture m’a facilement permis de m’imaginer flâner dans les rues bruxelloises en admirant l’architecture.
    Je ne trouve pas qu’il y est trop de photos, pour une personne à qui la destination ne parle pas, ça permet de se faire une idée. Reste à voir si la réalité matche facilement les photos ou s’il faut vraiment chercher pour voir tout ce que cette ville a à nous offrir.

    1. Merci Maëlle. Cela vaut vraiment le coup d’y faire un tour. Les vols sont très accessibles depuis Bordeaux. Il faut juste faire attention à ne pas tomber au milieu d’une convention internationale ou européenne car les tarifs hôteliers flambent.
      Il y a plusieurs quartiers dans lesquels tu peux voir des maisons Art Nouveau ou Art Déco mais l’office de tourisme propose également des visites guidées. C’est quand même plus sympa d’avoir des explications et de pouvoir poser des questions.
      Après je n’en ai pas parlé dans l’article, mais il y a bien évidemment de nombreuses fresques de bande-dessinée avec des tours dédiés. Et puis enfin, il ne faut pas oublier la bières, les frites, le chocolat, les gaufres et l’humour belge.

  2. Un article qui me rappelle un excellent souvenir à Bruxelles. Une visite guidée sur l’Art nouveau et l’Art déco à Bruxelles qui m’a fait comprendre ces courants artistiques et complètement séduite…. Une autre vision de la ville. A faire.

    1. Merci Françoise pour votre commentaire. Je suis ravi d’avoir ravivé vos souvenirs de Bruxelles. Je n’avais pas programmé de découvrir l’Art Nouveau et ça s’est révélé être la meilleure découverte de ce voyage. Comme quoi il ne faut jamais trop programmer pour laisser place à l’étonnement.
      J’espère vous revoir bientôt et merci encore de suivre mes aventures.

  3. Excellent article ! Toutes les informations que tu nous as donné semble faire de Bruxelles une destination incontournable! Prochain voyage en perspective là bas ? Un grand oui ! Continue de nous régaler avec tes articles !

    1. Merci infiniment Stéphanie pour ton aide et ton soutien. Le blog ne serait pas le même sans tes corrections et tes conseils que tu m’apportes à n’importe quelle heure, du jour et de la nuit. Je suis très content de te rendre visite la semaine prochaine et de pouvoir enfin, réaliser un article à tes cotés. On va se régaler en Périgord. Gros bisous à ma correctrice officielle.

  4. Encore un très bel article, j’adore le passage ou tu nous parle de l’art nouveau c’est vraiment splendide je me vois très bien flâner dans les rues de Bruxelles toujours la tête en l’air à essayé de trouver tous ces petits détails sur chacun des bâtiments. Encore un pays à ajouter à ma liste. 😉

    1. Merci Audrey. Je suis vraiment content d’avoir pu transmettre ma fascination pour ce mouvement architectural peu commun. Ça change des cocotiers polynésiens ; mais qu’importe le sujet tu restes une fidèle lectrice. À bientôt j’espère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s