Automne gourmand dans les Landes

En pleine période de cueillette des champignons et à l’approche des fêtes de fin d’année, le département des Landes célèbre ses produits régionaux durant ce qu’ils appellent l’Automne gourmand. Une manifestation qui réunit producteurs, restaurateurs et distributeurs autour d’une passion commune, la gastronomie. L’occasion pour moi d’une petite escapade gourmande chez nos voisins landais, à la découverte de leurs produits du terroir.

Le Gang des canards !

Saviez-vous que le poulet jaune des Landes fut la première viande certifiée Label Rouge dans les années 1960 ? Ce sont même les éleveurs landais qui sont à l’origine de ce label. Depuis, de nombreux autres produits régionaux ont suivi, car ici on ne transige pas avec la qualité. Le département des Landes est celui qui compte le plus de produits alimentaires sous signe officiel de qualité. On peut citer le kiwi de l’Adour, le bœuf de Chalosse, l’asperge des sables ou les volailles fermières.

Notre première journée fut entièrement consacrée au fameux canard landais et à son parcours d’élevage. Il né mulard, un croisement entre le canard de Barbarie et la canne de Pékin. Il grandit pendant au moins 102 jours, d’abord bien au chaud dans des bâtiments, puis rapidement en plein air. Malheureusement, les normes sanitaires ont fait disparaître les marres (à canard) dont ils raffolaient. Ils doivent donc se contenter de la pluie et du beau temps, ainsi que de l’ombre des quelques arbres qui sont replantés. Mais ils ont beaucoup d’espace, c’est tout ce qui importe. 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la capacité d’engraissement des canards et en particulier de leur foie, est un phénomène naturel, connu des hommes depuis l’Antiquité égyptienne ! Les canards comme les oies se gavent habituellement avant leurs périodes de migration. 

Cette année, j’ai visité deux fermes pour découvrir les conditions d’élevage en norme Label Rouge. Force est de constater que les canards étaient très bien lotis. Je n’ai pas assisté au gavage, mais aux dires des éleveurs, les canards viennent d’eux-mêmes se faire gaver dès le 2ème jour du processus, qui dure 10 à 15 jours. Un canard blessé est un canard perdu, donc ils font vraiment attention. L’œsophage du palmipède n’a rien à voir avec le nôtre, il est beaucoup moins sensible et mène directement au jabot, une poche qui dans la nature leur sert à stocker rapidement de la nourriture, pour ensuite aller la digérer tranquillement à l’abri de prédateurs. Le gavage ne dure que 5 à 6 secondes, et il est constitué uniquement de maïs entier mélangé avec de l’eau. Bien évidemment, tout ceci ne vaut que pour un canard élevé sous certification Label Rouge ou Indication Géographique Protégée (IGP) à privilégier lorsque vous faites vos courses.

Que fait-on des plumes ? 

Pour rester bien au chaud durant hiver, rien de tel qu’une bonne doudoune en duvet de canard. Ah, mais je vous vois venir, vous êtes plutôt du genre à rester sous la couette avec un oreiller moelleux ? L’entreprise Pyrenex fabrique tout cela depuis 1859. Une belle manière de valoriser les tonnes de plumes issues de l’élevage local. Le duvet est une matière naturelle extrêmement légère et hypoallergénique, dont la capacité à maintenir la chaleur vient en fait de l’air emprisonné entre les plumes. De l’air qui protège des courants d’air ! Les produits sont imaginés et fabriqués dans l’usine de Saint-Sever que nous avons eu la chance de visiter. J’aurais tellement aimé plonger dans les bacs remplis de plumes. Un petit paradis de douceur et de légèreté. Seul inconvénient, les prix très élevés, mais assez justifiés par le travail nécessaire. Bon plan pour les locaux, la braderie annuelle avec ses prix d’usine. Franchement, Pyrenex mériterait amplement d’être labélisé Entreprise du Patrimoine Vivant. 

À présent je me dirige vers un autre produit qui peut aussi réchauffer : l’Armagnac ! Un spiritueux que je méconnaissais pour ne l’avoir que très peu étudié à la faculté d’œnologie. Ma famille étant dans le cognac, ce n’est pas un digestif que j’ai l’habitude de consommer. Mais d’ailleurs, quelles sont les différences entre ces deux eaux-de-vie du Sud-Ouest ?

Tout d’abord leur terroir, les deux vignobles sont distants d’au moins 200 kilomètres. Ainsi, ils n’ont logiquement pas tout à fait les mêmes climats, les mêmes sols, ni les mêmes cépages, bien que l’Ugni-Blanc soit majoritaire dans les deux eaux-de-vie. Ils n’ont surtout pas la même histoire et les mêmes marchés, puisque le cognac est exporté à 90%. L’armagnac  est généralement distillé en une seule fois, tandis que pour le cognac, la double distillation est obligatoire. La palette d’arôme obtenue est ainsi différente. Clairement, il n’y en a pas un meilleur que l’autre. Le mieux reste de vous faire votre propre opinion. 

Pour aller déguster sur place tous ces bons produits, l’automne est sans aucun doute la meilleure période surtout qu’en ce moment, il y a une offre exceptionnelle. Pour tout séjour de deux nuits minimum réservées et effectuées avant début novembre, auxquelles vous rajoutez un repas et un achat de 30€ en produits locaux chez un commerçants partenaires, le département vous rembourse 150€ sur un montant total devant dépasser 250€ ! Lisez-bien les conditions de l’offre sur le site : https://www.tourismelandes.com/bons-vacances-landissimes/

On termine par une balade durant la triennale de Mont-de-Marsan Sculptures.

Carnet d’adresses :

Manufacture Pyrenex
Saint-Sever
Magasin en ligne 

L’Art des Mets 
Chef Nicolas FORT
1 Chemin du Prouyan 
40500 Saint-Sever 
05 47 87 90 41

Hôtel Lodge La Petite Couronne 3*
Route d’Amou,
40700 Saint-Cricq-Chalosse

Domaine de Laubesse (armagnac) 
2155 Route de Pejouan,
40190 Hontanx 

Hôtel Restaurant Le Saint Vincent 3*
76 rue Laubaner, 
40120 Roquefort
05 58 45 75 36 

Hôtel Villa Mirasol 4*Les Collectionneurs
2 Boulevard Ferdinand de Candau
40000 Mont-de-Marsan 
05 58 44 14 14 

Restaurant Jean des Sables – Les Collectionneurs
121 Boulevard de la Dune
40150 Soorts-Hossegor
05 58 72 29 82

Voyage de presse réalisé sur invitation du Comité départemental du tourisme de Landes et des offices de tourisme de Chalosse Tursan, Mont-de-Marsan et des Landes d’Armagnac avec le partenariat de Qualité Landes et de la Maison Lafitte.

Catégories :Escapades régionales, Gastronomie & OenotourismeÉtiquettes : , , , , , ,

Vincent

Travel Blogger

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s