Pays-Basque #2 – Les villages basques au pied de la montagne sacrée de la Rhune

Pour cette seconde escapade en Pays-Basque, je vous propose de découvrir des villages du Labour, cette province à l’Ouest du Pays-Basque français. Bien que cette région abrite de belles cités balnéaires comme Saint-Jean de Luz ou Biarritz, je préfère garder cela pour la période estivale. En attendant, laissez-moi vous entraînez vers des villages pittoresques au coeur de ces terres vallonnées et verdoyantes, entourant la célèbre montagne de la Rhune, si chère au peuple basque.


Biriatou – Hôtel-Restaurant Les Jardins de Bakea 3* (€€)

Nous débutons cette escapade près de la frontière par Biriatou. L’accès à ce village est très rapide. C’est la dernière sortie avant l’Espagne. Quelques virages et puis une grande montée et nous y sommes. Le village s’étale tout en longueur, le long de la frontière espagnole délimité en contrebas par la rivière. Les Jardins de Bakea 3* est l’hôtel restaurant historique de la ville.

Il s’agit à présent d’une bâtisse entièrement rénovée dans un style moderne avec une décoration assez légère, composée de quelques tissus basques et de bois clairs. Les tons sont lumineux et les chambres offrent vue sur le village ou la vallée. Certaines disposent même d’un balcon pour en profiter. La terrasse du restaurant sera protégée en été par l’ombre des platanes. Réservation joviale et accueil chaleureux, rien à redire. L’hôtel est membre de Châteaux & Hôtels Collection.

IMG_1211IMG_1224

Le restaurant gastronomique est quant à lui exceptionnel. J’ai réalisé un de mes rêves, celui de manger des morilles fraîches. Je n’ai pas été déçu, ni en goût, ni en qualité, ni en service. Pour le plat j’ai partagé une cote de veau pour 2 personnes avec duo d’asperges. Un véritable délice et surtout une découpe en salle maîtrisée à la perfection. Dommage qu’il ne me restait plus de place pour le déssert ce jour là, mais j’y suis retourné depuis pour réparer cette grave erreur et poursuivre l’expérience. Conclusion, c’est véritablement une étape gourmande incontournable si vous prenez la route de l’Espagne ou du Pays-Basque.


Saint Pée sur Nivelle

Saint-Pée est une ville que je connais bien pour y avoir vécu quelques mois. La ville ne cesse de s’agrandir et de s’urbaniser de part sa situation sur l’axe Saint-Jean de Luz <-> Cambo-les-Bains et Saint-Jean Pied de Port. Cette grande commune se compose en fait de plusieurs bourgades, 5 au total, séparées de quelques kilomètres chacune. La commune s’étend jusqu’à la frontière espagnole et les ventas de Dancharia. Sur le point de vue touristique on y trouve, des hameaux typiques, de beaux paysages vallonné et de polyculture (maïs, piments, pâturages et forêts). Mais le principal atout est son lac où l’on peut se baigner et pique niquer en été. On y trouve aussi des points de restauration rapide et un beau parcours de santé. Dans le centre-ville, passez à la boutique de gâteaux basque, juste avant le petit pont, elle vaut la peine de s’y arrêté pour un encas gourmand. Pour séjourner à Saint-Pée, je vous conseille l’Auberge Basque. Un établissement que je n’ai pas encore eu la chance de testé pour vous mais qui est très réputé pour ses chambres et sa table remarquable.


Espelette

Très connu pour son piment, c’est aussi un des plus jolis villages basques. Garer vous sur la place de la poste et parcourez les nombreuses boutiques. Je vous conseille la galerie d’artisanat Les Ateliers du Moulin (€€€) ou encore le chocolatier Anton (€€) qui propose des chocolats au piments d’Espelette, un délice.


Le col d’Ibardin

Qu’on y monte du côté français ou espagnol, les routes sinueuses offrent de beaux panoramas. Une fois en haut, la vue sur la Rhune est grandiose. C’est un col commerçant avec de nombreuses ventas qui vendent tabac, alcool, vêtement sportswere, nourriture et parfums. On peut y manger assez facilement des plats espagnols simples (côtelettes d’agneaux, beignets, …). Le restaurant Beola Etxea (€) offre une vue panoramique sur le côté espagnol derrière une immense baie vitrée teintée. Il n’y a pas de terrasse et la salle est assez bruyante, comme souvent en Espagne. Il y a du monte les weekends alors arrivez tôt.


Sare – Hôtel Arraya 3* (€€)

L’hôtel se situe en plein cœur du village. On peut se garer sur la place centrale en face du fronton. L’établissement est membre de Châteaux & Hôtels Collection pour l’hôtel et sa table. Dès que l’on entre dans cet hôtel nous sommes imprégnés par l’histoire. On imagine très facilement les scènes de vie passées et l’ambiance dans cette auberge de pure tradition basque et française. En bas se trouve le hall, le restaurant, la boutique et le bar dont l’arrière abrite une collection de vieux armagnac. Nous sommes dans une belle demeure, meublée à l’ancienne. Les parties communes sont décorées de grands tableaux à l’huile et de trumeaux, peint dans les règles de l’art d’antan et représentant des personnages de la famille ou de l’histoire locale.

IMG_1246

Mais le trésor de l’hôtel se cache ailleurs. Malgré sa superbe position au cœur du village, c’est derrière la façade que se cache un magnifique jardin paysager, abritant des essences d’arbres et de plantes exotiques qui profitent paisiblement du climat doux.

L’hôtel propose plusieurs catégories de chambre mais toutes offres une décoration à l’ancienne, avec un rideau qui encadre le lit et un sol de coco tressé qui donne un côté rustique. Les tissus sont beaux et recherchés et ne sont pas étouffants. La première catégorie est la chambre Tradition mais je vous conseille vivement les chambre Privilège avec balcon sur le jardin. Rénovées avec un grand soin du détail et dans un style ancien, elle vous offriront un meilleur confort avec douche et baignoire, toilettes séparées, volets aux fenêtre et bien sûr un balcon meublé avec vue.

L’établissement propose une demi-pension dans son restaurant (€€), certainement un des meilleurs de la ville. La cuisine y est recherchée, les produits sont frais et de qualité et le prix convenable. Le petit déjeuner est bon pour un prix pas trop excessif pour une fois 11€.

Le village de Sare est certainement un des plus pittoresques du Labour. Encastré dans un renfoncement de la frontière, le village était autrefois un des haut lieu de la contrebande. Niché sur sa colline il domine les environs avec ses bastides du XVIIème et XVIIIème siècle. Flânez dans les ruelles de ce village, classé parmi « les plus beaux villages de France » et allez observer le cimetière basque avec ces pierres tombales sculptées, rentrez dans l’église et prenez tranquillement un verre sur la place centrale du fronton.

Voilà que ce termine cette deuxième escapade en Pays Basque. Le prochain article vous fera découvrir un établissement 5* unique, plus profondément enfoui dans les terres basques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s