Malte

Malte, au confluent des cultures

Vestige d’une chaîne de montagnes immergée depuis des millénaires, l’archipel de Malte est aujourd’hui au milieu des eaux de la Méditerranée. Toute sa richesse culturelle et économique découle de cette position stratégique. Ses criques protégées en firent dès la préhistoire un lieu propice à l’ancrage des hommes. Elle vit se succéder les civilisations, basculant au fil des siècles d’un empire à l’autre. De nos jours, ce sont les touristes qui se délectent de ses eaux cristallines.

Panorama-sur-La-Valette
Upper Barrakka Gardens

Aux confluents de l’Orient et de l’Occident, entre Sicile et Tunisie, se dresse un rocher à l’identité bien trempée, Malte. C’est le plus petit pays de l’Union Européenne. Difficile de définir son caractère tant il est métissé et cosmopolite. Rien qu’à la langue, on distingue dans le maltais des traces d’arabe, d’anglais, d’italien et de français. L’île cultive cette diversité en accueillant à bras ouverts les expatriés, qui font depuis longtemps sa richesse. Il faut dire qu’il est agréable d’apprendre la langue de Shakespeare sous un soleil radieux. Investisseurs et joueurs de poker sont également les bienvenus. N’oublions pas que Malte est un petit paradis fiscal. La crise financière ne fut ici qu’une petite vague vite oubliée. Bref, il est donc difficile de croiser des maltais, et encore plus de les définir.

Manoel Island Malta
Fort Manoel

Il me faut aussi vous parler des chevaliers. À eux seuls, ils résument parfaitement l’histoire de l’île. Huit congrégations religieuses de nationalités différentes vinrent s’installer en 1530 sur ses rivages pour y fonder l’ordre de Malte. Durant un peu moins de trois siècles, ils amassent trésors et richesses. C’est l’âge d’or de l’archipel. Pour lutter contre les turcs, ils fortifièrent le littoral, nous léguant une multitude de forts et tours de gué. Tout ceci forme le principal patrimoine bâti de l’île, mais le joyau de ce trésor architectural reste sans conteste la capitale de La Valette.

Lorsque je l’ai visité, elle était en pleine émulation. Une fête religieuse se préparait. En outre, elle tient actuellement la présidence de l’Union Européenne. Les politiciens vont et viennent à coup de gardes du corps dans la rue de la république. Mais au delà de cette activité politique, la ville se prépare également à devenir la capitale européenne de la culture en 2018. Les rénovations en cours laissent présager un résultat magnifique. En attendant la réhabilitation définitive du centre, j’ai pour ma part préféré le calme et la fraîcheur d’une promenade en bord de mer, au pied des remparts semi-naturels. En effet, les falaises qui entourent La Valette furent autant sculptées par les hommes que par l’érosion naturelle des éléments. Les bas quartiers qui s’y trouvent restent résolument populaires et sont complétement orientés vers la mer.

La pierre de Malte est très particulière. On l’appelle globigérine. Il s’agit en fait d’un calcaire tendre incrusté de nombreux fossiles. Cette pierre est omniprésente. Toutes les maisons de l’île, ainsi que les forts et les remparts en sont construits. Seuls les stations balnéaires et banlieues modernes ont adopté le triste béton.

Saviez-vous qu’on peut encore visiter les temples mégalithiques d’une mystérieuse civilisation ayant colonisée l’île 3200 ans avant Jésus-Christ ?

Revenons à notre ère où l’évangélisation est complète puisque 98,8% de la population maltaise se revendique catholique et pratiquante. La ferveur religieuse est palpable, en témoigne les 385 églises le l’île, qui sont assidûment fréquentées par les fidèles. Mais d’un autre côté, Malte est aussi le paradis des fêtards. Les principales stations balnéaires que sont Sliema et St Julians sont très animées. Paceville rassemble des dizaines de boîtes de nuit aux ambiances multiples et variées. Le prix avantageux de l’alcool ne fait qu’accroître la fête. Pour l’objectivité de mon reportage, vous comprenez que j’ai du y prendre part. Mes retrouvailles avec deux amies de longue date y sont peut-être pour quelque chose. Mais le lendemain lorsque nous regretterons nos folies nocturnes, mes amies m’emmèneront découvrir les richesses naturelles de l’île.

Basilique La Valette


Où dormir à La Valette : Hôtel Casa Elul 5*

Au premier coup d’œil, la Casa Ellul ressemble à tous les autres hôtels particuliers du cœur historique de la capitale. Ce sont toutes des demeures familiales élancées le long de ruelles étroites, où il fait bon de trouver de l’ombre en été. Pour profitez de la lumière, les façades arborent cependant des bow-window à l’anglaise, sorte de petite véranda suspendue (celle de notre chambre nous réservera d’ailleurs une belle surprise).

Dès l’entrée, le ton est donné. Pas de grand lobby mais une réception à peine plus grande qu’un petit salon. Aux murs, les boiseries noires valorisent des œuvres d’art contemporaines. Une coupe de prosecco nous est offerte le temps de l’enregistrement. Nous rejoignons la suite numéro 5, déjà sous le charme d’un accueil personnalisé.

Notre chambre est baptisée Piano Nobile Suite, en référence au sublime piano d’ébène qui trône au milieu. Ce n’est pas le seul meuble de la famille Ellul à embellir cette immense pièce à haut plafond, on y trouve aussi l’armoire d’époque. La tête de lit en ferronnerie est finement décorée de la croix de Malte. Le plus surprenant reste cependant la baignoire placée dans la loggia, entourée de deux palmiers. En voyant tout cela, nous ne pourrions être ailleurs qu’à Malte, au sein de l’hôtel le plus confidentiel et luxueux de la capitale.

Avant notre départ, nous demandons cependant à visiter les étages supérieurs. Il s’agit d’une surélévation moderne dont les chambres toutes de béton ciré bénéficient de toit terrasse avec des vues splendides sur les toits de La Vallette ainsi que le dôme de la Basilique de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, à admirer depuis un jacuzzi bien sûr.

À partir de 265€/nuit
Unique membre de Small Luxury Hôtels of the World à Malte.


VoloteaComment se rendre à Malte ?

Volotea est la seule compagnie aérienne à proposer un vol direct entre Malte et Bordeaux entre avril et novembre, deux fois par semaine (lundi et jeudi). À partir de 48€ l’aller-retour. www.volotea.com


Sincères remerciements à Nathalia de Malta Explorer pour m’avoir fait découvrir les chemins de traverse, Xavier du Petit Maltais pour ses recommandations et anecdotes sur Malte, Estelle pour son accueil incroyable à la Casa Ellul et enfin Volotea pour l’ouverture de cette ligne directe.


Renseignements sur le site de l’Office du Tourisme de Malte

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

4 réflexions sur “Malte, au confluent des cultures

  1. Bonjour, la coupole que vous montrez par deux fois en illustration de votre article est celle de la Basilique Notre dame du Mont Carmel, et votre commentaire prête quelque peu à confusion quand vous mentionnez le dôme du théatre Manoel qui est situé juste à côté. D’ ailleurs si vous regardez bien, la coupole est surmontée d’une croix alors que la coupole du théatre Manoel est ovale. Bonne journée .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s